DE GRANDS CREATEURS EN DEVENIR – PARTIE 2

Catégories Mode & Beauté

La semaine dernière on vous a proposé 3 créateurs de mode qui gagnent en popularité, aujourd’hui on vous en propose 4 autres.

 

Tout d’abord, il y a Jean Patou, une marque française apparut au 20ème siècle, puisque fondée en 1914 par Jean-Alexandre Patou. Depuis sa mort, ce sont de grands créateur commeKarl Lagerfeld et Christian Lacroix qui ont chercher à reprendre le flambeau. Cependant, la marque à connue une période de sommeil durant laquelle, seule sa collection de parfum était en commercialisées.

Racheté par LVMH e 2018 et renommée Patou, la marque garde ses atouts de base :la frivolité, la bonne humeur et son côté décalé. C’est Guillaume Henry qui est le nouveau directeur artistique de la marque, mais il suit vraiment la philosophie originale de la marque et de Jean Patou, en créant des pièces d’inspiration couture d’un style raffiné et joyeux.

 

Ensuite, laissez-nous vous présenter Boyarovskaya, une marque elle aussi française créée par Maria Boyarovskaya en 2016. Avant de débuter son propre marché, Maria a eu des expériences chez Givenchy et John Galliano notamment.,

Maria a décidé pour sa marque, de créer des pièces simples et déstructurées, par exemple, de belles pièces d’extérieurs taillés en fonction de la vie parisienne, il s’agit donc de pièce très polyvalente et variées, avec des styles assez différents mais toujours plus intéressant les uns que les autres.

Pour répondre aux attentes d’un style parisien, Maria a un style très moderne et chic tout en restant casual. Avec des tailles marquées, des formes asymétriques et la superposition qui est omniprésente. La marque Boyarovskaya se démarque par son style très chic et haut de gamme, mais qui n’est pas du luxe.

 

Le 3ème créateur dont nous allons vous palez, n’est autre que Juan Hernandez Daels, créateur belgo-argentin, qui a lancé, en 2009, sa marque de prêt-à-porter féminin qui s’appelle Sadaels. C’est d’ailleurs à Paris qu’il va faire le lancement de sa marque.

C’est grâce à son héritage belgo-britannique qu’il met en avant ses deux origines et cultures (flamandes et argentines) au service de ses créations. On retrouve des styles aussi bien classiques, modernes et sexy. Juan privilégie le savoir-faire de tailleur tout en mettant sa touche d’innovation puisqu’il a la chance d’avoir pour origines des sources énormes à mettre à profit dans l’imagination et la réalisation de ses vêtements dans le but de raconter une histoire avec chacune de ses créations.

 

La dernière marque est Germanier, différente de toutes les autres précédemment présentées, car celle-ci est une marque de luxe écoresponsable, créée en 2018 par Kévin Germanier, un créateur Suisse. Il a un background dans la haute couture car il a travaillé chez Louis Vuitton. Il se démarque par la création de vêtement girly et sparkly, avec des pièces défectueuses qu’il trouve sur Paris, des invendables… pour le rendre incroyable. Pour porter du Germanier, il ne faut pas avoir peur des couleurs voyantes et des pièces transparentes.

Dans cet article on vous présentait 4 créateurs peu connu et qui ont un potentiel énorme dans le métier, et qui méritent de gagner en popularité.