La rayure est intimement liée au monde maritime depuis le XVIIe siècle : c’est en 1858 qu’une ordonnance d’État impose un costume officiel à bord des navires.   L’uniforme est stricte et le nombre exact de rayures et la largeur qui les sépare sont précisés au millimètre près : « 21 raies blanches larges de 20mm et 20 ou 21 raies bleues larges de 10mm ». Pour les manches, le tricot doit comporter « 15 raies blanches et 14 ou 15 raies bleues ».   La…Lire la suite de « L’histoire de la marinière »